terrasses en pierre seche auvergne agriculture respectueuse
creatifs culturels ecolos
solidarité
les valeurs de l'association
économie creative en milieu rural
respect de l'environnement
creatifs culturels auvergne
développement de micro-économie alternative
creatifs a la campagne
creatifs culturels
creatifs culturels
les valeurs de l'association
respect de l'environnement
developpement solidaire economie solidaire
creation paysagere
micro projet d'economie solidaire Les griottes de Leotoing
La pierre sèche
 

La technique >

L'histoire >

Le chantier >

Le murailler >

La technique

Ce procédé de toujours consiste à ajuster entre elles les pierres brutes. Il n’y a aucun liant (ni ciment, ni chaux, ni terre, ni résine…) La solidité est assurée par les frottements, la pesanteur et la juste imbrication des pierres de parement (pierres visibles de l’extérieur) et de calage (à l’intérieur).
Cette technique qui utilise les matériaux pris sur place, a permis la constitution des terrasses de cultures, dites palhàs en Auvergne, sur les adrets, versants ensoleillés de la vallée.

L'histoire

 

Le chantier

Cristian Omeilher, murailler, prend en charge les les jeunes lors de leur venue dans le cadre de Remparts
Lire la suite...

Cristian Omeilher,
le poète-murailler

Cristian Omelhier murailler artisan a crée son entreprise au nom coloré " Bastison Paisana" est a pris en charge la construction des terrasses en forme d’écaille sur le site pilote paysager du village médiéval de Léotoing mais réalise de nombreuses commandes dans toute la France.

Là n'est pas son seul talent. Il est également un grand spécialiste d'Occitan. Il a rédigé un dictionnaire et travaiile actuellement à sa réédition. Il assure une chronique sur France Bleu Pays d'Auvergne, et proposent des stages d'initiation.

le panorama de Leotoing
L'actualité

Les chantiers de jeunes
La suite

Lire notre DOSSIER DE PRESSE 2017-18

Stage proposé pour septembre 2017 : agro-écologie, arboriculture et pierre sèche : téléchargez la fiche détaillée

Bulletin de souscription Fondation du Patrimoine : ici